Une solution contre le trafic, qui convainc surtout les hommes, qui sert avant tout à se rendre à l’école ou au travail, et qui voit un usager sur trois de l’idée que le stationnement sauvage de ce véhicule est un vrai problème. Prenant une photo des trottinettes électriques, qui concerne pour l’instant Rome mais qui sera étendue à d’autres grandes villes, sont l’association de consommateurs Consumerismo No Profit et la société de partage de micro-mobilité « Dott ».

Une solution de plus en plus populaire

L’identité de l’utilisateur « typique » sort. A Rome, 60% de ceux qui utilisent des trottinettes électriques le font pour gagner du temps et éviter le trafic chaotique de la ville. Un moyen de transport qui devient de plus en plus populaire, au point que 38% des usagers se rendent généralement au travail ou à l’école à bord d’un scooter, remplaçant ainsi l’usage des véhicules privés.

Le portrait-robot de ceux qui utilisent des scooters à Rome

Sur la base des données recueillies sur le terrain par Consumerismo et Dott, il ressort que les utilisateurs habituels de trottinettes sont majoritairement des hommes (68% du total) ; 34% ont entre 25 et 36 ans, suivis de 20% par les 46-55 ans, 17% par les 18-24 ans, mais il y a aussi 7% de plus de 55 ans. 66 % des répondants ont un diplôme universitaire, tandis que 29 % ont un diplôme.

Utilisation accrue par les employés

Les salariés sont ceux qui utilisent le plus la trottinette électrique (57% de l’échantillon), tandis que 20% sont représentés par la catégorie étudiante trottinettes électriques (60% des répondants) ; pour 31% c’est une option écologique, 19% les choisissent pour accéder aux zones réservées aux voitures et motos.

La voiture reste au garage

Plus de 40% des usagers réguliers déclarent avoir réduit l’usage de la voiture particulière depuis qu’ils sont en scooter. Concernant le type d’usage, 38% des utilisateurs utilisent des trottinettes électriques pour aller à l’école ou au travail, 16% pour faire des courses ou des courses, 11% pour découvrir la ville.



ttn-fr-11